Anie - Aspe

Pic de Labigouer (2175m) depuis Borce

Pic de Sesques Ansabère Bisaurín Accès un peu long à la journée mais aisément scindable en hiver grâce à la confortable cabane d'Udapet de Bas (1400m, occupée par le berger en été). Départ en haut (840m) de Borce pour suivre le GR10 jusqu'aux cabanes d'Udapet et au col de Barrancq (1601m). Ensuite, crête tranquille jusqu'au sommet du Labigouer, sauf un raidillon après le col des Pises (évitable en été par l'est). Idéalement situé à cheval entre la vallée d'Aspe et le cirque de Lescun, sans aucun sommet à proximité, c'est un beau belvédère à 360°. Avec un bel enneigement, il est difficile de réaliser que son altitude est si modeste.

Longueur :** (1400m)
Difficulté :*
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Topos :Lafforgue, Les Pyrénées en raquettes
Conditions :2008/04/04 (col de Barrancq), beau, neige 1200m (raquettes)
2008/04/05 (pic de Labigouer), grand beau, neige 1400m (raquettes)

Col de Couecq (2019m) depuis la centrale d'Estaens (1268m)

Ip, Collarada Tranquille montée par la piste jusqu'au vallon de Couecq, allégement des sacs à la cabane Grosse (1623m), toujours facilement par la rive droite assez loin du ruisseau, passage aux cabanes de Caillabère sur la rive gauche, quelques zigzags dans les gros blocs gris-rouge et arrivée au col de Couecq ou de la Contende. Ossau La vue est assez limitée sauf de part et d'autre sur les deux bastions formés par le Castillo de Archer à l'ouest et le pic du Midi d'Ossau à l'est (superbe). Rapide retour à la cabane en neige très dure.

Longueur :* (750m)
Difficulté :*
Intérêt :*
Trajet :cartographie
Topos :Ratio, Ski randonnées III
Angulo, Pyrénées : 1000 ascensions, tome I, topo 117
Conditions :2007/03/10, beau, vent violent, neige 1250m (skis)

Pic d'Aillary (2215m) depuis la centrale d'Estaens (1268m)

Gabedaille Ravissante randonnée, assez longue en distance. En neige, c'est un facile parcours merveilleux qu'il convient de couper en deux vu la distance et les deux petites remontées du retour, par exemple aux cabanes Grosse ou de Gourgue Sec. De la cabane Grosse (1623m), le sentier d'été contourne la longue crête orientale du pic d'Arri par un détour via le col de Lapachouaou. En hiver, monter au-dessus de la cabane pour franchir le col d'Arrouy (1961m). Descendre à la cabane de Gourgue Sec (1840m) ou, plus rapide, à flanc vers la cabane des Caillaous (semi-ruine, invisible de loin) pour traverser la montagne de Banasse et remonter au col anonyme (2025m) au-dessus du lac d'Arlet. Passer au refuge (1986m) et rejoindre facilement le col d'Arlet (2095m). Virer à droite vers le pic d'Aillary. Les cinquante derniers mètres sous le sommet étaient défendus par une étroite arête neigeuse assez raide. Banasse, Aillary En dépit d'une altitude modeste, l'éloignement, l'absence de toute rencontre depuis la veille et l'esthétique arête de neige laissèrent une impression de haute montagne. Vue magnifique au sommet, les Pyrénées enfin sous une belle parure blanche : Lescun et le pic d'Anie, les parois striées de couloirs des sierras espagnoles, le Bisaurin grandiose, le spectaculaire massif de la Collarada, l'Ossau massif, le Sesques semblant un plus que 3000...

Descente agréable en bonne neige devenant lourde sur la fin. Deux petites remontées au retour : au-dessus du refuge d'Arlet (50 mètres de dénivelé) et sous le col d'Arrouy (150 mètres). C'est dur mais c'est ça de plus à glisser ensuite...

Longueur :** (1200m à 1350m depuis la centrale, assez long)
Difficulté :* (en absence de neige ; bonne visibilité utile)
Intérêt :***
Trajet :cartographie
Topos :Angulo, Pyrénées : 1000 ascensions, tome I, topos 115, 113
Conditions :2007/03/11, beau, vent s'affaiblissant, neige 1300m (skis)

Lac d'Estaens (1754m) et ibón de Orna (1855m) depuis le parking du Sansanet (1311m)

Llena de la Garganta Itinéraire très classique hiver comme été et à raison : le site du lac d'Estaens (ou de Estanés) au pied de la sierra de Bernera (ou de Secús) est remarquable. Plutôt que le classique vallon très fréquenté, il est intéressant de passer (à l'aller ou au retour) plus au nord vers la Mujer Muerta pour venir dominer le lac. Pour allonger la balade, remonter à l'ouest de doux vallonnements et cuvettes pour se poser sur l'un des mamelons au pied de la brèche de Bernera. Le dernier mamelon significatif à l'ouest (1956m) domine l'ibón de Orna et est parfaitement dans l'axe de l'étrange vallée d'Aguas Tuertas où le rio Aragón erre en boucles.

Longueur :* (500m à 800m)
Difficulté :*
Intérêt :**
Topos :plein !
Conditions :2008/04/06, beau, vent frisquet, neige 1400m (raquettes)