Gar - Cagire

À la limite entre Ariège et Haute-Garonne, on trouve quelques petits sommets pas inintéressants en hiver ou au printemps. Accès routier rapide, souvent faciles d'ascension même enneigés, tôt libérés de leur couverture neigeuse, ils offrent de jolis panoramas.

 

Pic du Gar (1785m) et pic Saillant (1756m) en circuit depuis Bezins (710m)

Pic du Gar Un bon sentier, régulier et bien tracé, conduit efficacement aux sommets des deux pics voisins (dont on ne sait pas trop lequel est le Gar et lequel est le Saillant : ça dépend des livres et des cartes ; il semble que le vrai Gar soit le point culminant et le Saillant celui avec la croix). Belles vues depuis le sommet. Pour le retour, je conseille le long circuit par le col de Caube (1335m). Deux solutions pour le rejoindre : le sentier normal (balisage jaune et rouge-jaune) suit la crête E puis SE du pic Saillant plutôt versant nord ; un sentier qui se prend au col entre Gar et Saillant traverse les pentes herbeuses raides (temps sec indispensable) versant sud du pic Saillant et retrouve le sentier balisé à mi-chemin du col. Sous le col avec une agréable cabane, le retour jusqu'à Bezins, balisé et panneauté mais un peu confus là où des coupes forestières ont lieu, offre de jolies vues sur les falaises sud du pic du Gar.

Longueur :** (1100m avec le circuit)
Difficulté :*
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Topos :Véron, Randonnées choisies autour de Luchon, page 95
Angulo, Pyrénées : 1000 ascensions, tome V, topo 757
Conditions :2000/12/02, orageux, pas de neige
2011/03/20, beau, neige 1700m

Pic du Gar (1785m) et pic Saillant (1756m) depuis le col des Ares (790m)

Accès facile et évident depuis le nord (balisage jaune à partir du col du Hô). La vue du sommet est vaste (du Néouvielle au Valier) mais un peu éloignée et ne vaut pas celle des sommets plus proches de la chaîne, comme l'Anténac par exemple.

Longueur :* (1000m)
Difficulté :*
Intérêt :*
Trajet :cartographie
Topos :Véron, Randonnées choisies autour de Luchon, page 93
Conditions :2001/11/18, beau, neige 1100m

Pic du Gar (1785m) et pic Saillant (1756m) en circuit depuis Chaum

Pic du Gar par son plus grand dénivelé, des forêts variées selon les versants. Départ de Chaum, de la ferme au nord de l'église (482m). Suivre la piste qui monte à la chapelle d'Esputs (808m) puis le balisage rouge-blanc. À un carrefour après la chapelle (858m ?), prendre à droite (balisage jaune + nom Gar) le chemin pour rejoindre la piste de Casse Port (958m). Par mesure de sécurité et la montée directe au col d'Esputs étant réservée aux chasseurs, contournement par le nord via la piste de Casse Port. Vers 1120m, versant nord du col d'Esputs (1255m env.), prendre à droite le diverticule puis la piste interdite à la circulation qui passe sous le col. Au terminus, suivre à droite une trace raide (quelques cairns) qui grimpe en se délitant vers la crête du pic de Cresp. Sans histoire, longer la crête, passer le pic de Cresp (1649m), rejoindre le sentier venu de Bezins et monter au pic du Gar (1785m) et au pic Saillant (1756m).

Retour par le joli sentier vers Bezins, nombreux lacets et isards, jusqu'à la piste (883m). Suivre à droite la piste qui descend un peu, retrouve le GR (830m env.), monte au col de Matet (1002m) et descend au « Refuge » (cabane accueillante pour manger, guère pour dormir, 890m env.). Le balisage emprunte ensuite une piste boueuse et labourée par des engins de chantiers (en 2016). Dans une épingle (785m env.), laisser à droite le balisage et suivre la piste qui descend sèchement jusqu'à proximité du départ.

Longueur :*** (1550m)
Difficulté :* (globalement balisé mais carte utile)
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Conditions :2016/11/12, beau puis léger voile

Pic du Gar (1785m) et pic Saillant (1756m) en circuit depuis le plan de Calem (850m)

Circuit pour prendre la mesure de la forêt Gar-Cagire. Juste après le grand parking du plan de Calem (850m), accessible par la bonne route forestière du Job, suivre une piste herbeuse avec balisage jaune. Pas d'ambiguïté à chaque embranchement, le balisage suit la piste qui grimpe le plus. À 1247m, on rejoint l'itinéraire classique venu du col des Ares jusqu'aux sommets.

Suivre le sentier de crête vers l'E, passer au col de Caube (1335m) et à la cabane, prendre la piste au nord. À la cabane d'Arguenos (1210m), prendre le large chemin derrière qui descend rapidement en lacets. Nombreux embranchements, ignorer les chemins qui montent et aux deux cas où deux chemins descendent, prendre celui de gauche. On tombe sur la route du Job, à 4 km du départ.

Longueur :** (1000m, 15 km)
Difficulté :*
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Conditions :2017/05/08, beau

Pic de Cagire (1912m) par le nord

schéma Cagire Cagire Avec les Trois Seigneurs ou la Calabasse, un classique des pré-Pyrénées, offrant une vue dégagée, particulièrement sur la Maladeta et le Luchonnais. L'accès par le nord depuis la Couage (960m) au-dessus de Juzet-d'Izaut (balisage jaune-rouge) a ma préférence, bien que la neige puisse être dure au printemps et qu'on reste longtemps dans l'ombre.

Depuis la Couage, les randonneurs un peu endurants peuvent effectuer un joli circuit varié : suivre vers l'est la piste forestière du Cagire et rejoindre la crête NE du Cagire aux environs du col du Couret (un peu confus) ; remonter cette crête assez raide ; du sommet, continuer jusqu'à Pique Poque et descendre au col du Pas de l'Âne ; plonger au NO face au pic du Gar et rejoindre la piste du col de Caube qui ramène à la voiture.

Longueur :* (1000m)
Difficulté :*
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Topos :Véron, Randonnées choisies autour de Luchon, page 99
Angulo, Pyrénées : 1000 ascensions, tome V, topo 758
1998/02/07 (Couage direct), belles éclaircies, neige 1550m (crampons)
2002/12/21 (Couage circuit), beau, neige dans les combes nord 1600m
2004/04/14 (Couage direct), bouché, neige fraîche 1150m (raquettes)

Pic de Cagire (1912m) par le sud

Accès classique par le sud depuis le col de Menté (1349m) en passant par la cabane de Larreix et en faisant un circuit par le pic de l'Escalette. Nombreuses variations possibles.

Longueur :* (800m)
Difficulté :*
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Topos :Véron, Randonnées choisies autour de Luchon, page 101
Angulo, Pyrénées : 1000 ascensions, tome V, topo 759
Ratio, Ski randonnées I, page 23
Conditions :1997/02/08, beau, neige versant nord
2009/05/21, chaud, brumeux, venté

Pic de Cagire (1912m) et pic du Gar (1785m) en circuit depuis le col de Menté (1349m)

Circuit reliant les deux sommets du secteur, varié dans les versants visités et les vues offertes. Chevreuils, isards, gypaète et une météo de printemps. Montée au Cagire par la cabane de Larreix, traversée du Pique Poque jusqu'au Pas de l'Âne (1708m), descente ouest hors sentier pour rejoindre la piste forestière (cabane d'Arguenos, 1210m) et rallier le col de Caube (1335m). Aller-retour au pic du Gar (2h10 depuis le Cagire), à l'aller par la crête (balisage du tour du Cagire-Burat), au retour par le sentier de la pente sud. Du col de Caube (1335m), bien long retour par le sentier du tour du Cagire-Burat pour passer à la cabane de l'Escalette (1598m) et descendre au col de Menté.

Longueur :*** (1550m, 21 km)
Difficulté :*
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Conditions :2016/01/09, bouché se dégageant à 10h, beau jusqu'à 16h puis voilé, photos

Pic de Cagire (1912m) et pic de l'Escalette (1856m) en circuit depuis le col de Menté

Classique circuit à skis, trois montées et descentes sans impression de redite en combinant neige froide dans les combes et et neige de printemps dans les versants sud. Col de Menté (1349m), piste de la cabane de l'Escalette (1598m), longue pente orientée ouest un peu raide (max 30°) jusqu'au sommet 1843m au NO du pic de l'Escalette. Descente combe des Crouzès (combe NE du nord), boisée sur le bas (skiable mais serré), cabane de Larreix (1470m). Aller-retour au pic de Cagire (1912m), belle descente en versant sud. Plutôt que de rentrer par les 3,7 km de la piste forestière, piste à droite sous la cabane pour rejoindre la combe des Aygues (combe NE du sud), un peu moins boisée, pic de l'Escalette (1856m). Descente de la pente sud et direct dans le bois skiable.

Longueur :** (1350m)
Difficulté :*
Intérêt :*** (par bonnes conditions)
Trajet :cartographie
Topos :Camptocamp.org
Satgé, Ski de randonnée - Pyrénées Centrales (sans la première montée)
Conditions :2017/01/21, léger voile, neige 1350m (skis)

Pic de Paloumère (1608m) et crête de Cournudère en circuit depuis le col de Portet d'Aspet (1069m)

Joli circuit bien balisé offrant un large panorama du pic des Trois Seigneurs aux massifs du Luchonnais en passant par les sommets du Biros. Le circuit est facilement modulable et les moins endurants trouveront déjà leur bonheur avec le tuc de la Casse et le cap des Têches. La neige me rendit bien agréable le parcours intégral de la crête depuis le pic de la Paloumère au sommet de Cournudère.

Longueur :* (800m)
Difficulté :*
Intérêt :* (+1 en hiver par beau temps)
Trajet :cartographie
Topos :Véron, Randonnées choisies autour de Luchon, page 109
Grassaud & Véron, Randonnées dans les Pyrénées Ariégeoises, page 31
Conditions :2002/12/15, beau un peu voilé, neige 1100m

Pic de Paloumère (1608m) et crête de Cournudère en circuit depuis la fontaine de l'Ours (1194m)

Accès versant nord, au terminus d'une petite route issue la Baderque, au-delà d'Arbas. Piste balisée jusqu'à la cabane de Roque Pi, puis balisage toujours pour passer par le tuc de la Casse (on peut passer plus directement par le vallon au nord) puis pic de Paloumère. Retour par la crête jusqu'au sommet de Cournudère (1561m). Puis petit retour en arrière pour prendre, un peu à l'ouest du trou de l'Église, un sentier bien balisé qui descend au nord dans les bois et ramène au parking.

Longueur :* (750m)
Difficulté :*
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Conditions :2015/04/04, brouillard puis gris puis rares éclaircies, neige irrégulière 1400m/1300m

Tuc de l'Étang (1816m) en circuit depuis Argut-Dessous

Long circuit où il faut du flair pour dénicher quelques vieux sentiers abandonnés et de bonnes jambes pour les portions hors sentier. De la mairie d'Argut-Dessous (690m ?), suivre le chemin qui mène à Fos. Juste après le pont sur le ruisseau de Rimbat, monter en face, droit dans la pente et rejoindre un vieux sentier construit qui s'élève dans le vallon en passant sous les rochers du plan de Gar (il conduit certainement aux ardoisières et peut-être au col de l'Espone). Dès que le terrain redevient praticable, le quitter pour s'élever rudement via de vagues sentes vers la crête que l'on atteint près du plan du Gar (837m). Il ne reste plus qu'à la suivre longuement dans des genêts envahissants (bien qu'un écobuage récent ait bien nettoyé le terrain) jusqu'au cap de la Pale du Broucau (1331m et 1344m). Vue inattendue sur la Maladeta au fond du val d'Aran. Descendre au nord au col de l'Espone (1315m) et rejoindre juste au-dessus la mignonne cabane de l'Artigue (6 places, eau, cheminée). En haut de la prairie, côté est, trouver une piste horizontale qui part au NE. Il y a en fait deux pistes parallèles séparées de quelques mètres. La piste supérieure devient chemin et s'élève bientôt (sans doute vers la cabane des Argut), emprunter la piste inférieure. Elle cesse à la goute d'Artigon. Poursuivre sur un modeste sentier horizontal qui traverse une superbe hêtraie aux troncs torturés et conduit au col d'Artigaux (1382m, 1h depuis l'Artigue). Prendre son courage à deux mains et monter nord dans la pente raide jusqu'au mont Sijol (1790m), dernière éminence de la crête du Mourtis. Suivre alors paisiblement les croupes jusqu'au tuc de l'Étang (1816m) puis au tuc de Pan (1734m) en fermant les yeux sur les pylônes. Beau panorama, Maladeta, Crabioules, Montlude, Crabère en particulier.

Du tuc de Pan, poursuivre longuement la crête vers l'ouest. Dans la belle forêt, on trouve une piste de débardage balisée qui passe un moment versant sud de la crête puis versant nord. En cas d'embranchement, rester le plus près de la crête. On est rejoint par un balisage VTT et l'on atteint la route forestière de Seube-Arguts. La suivre horizontalement à gauche jusqu'à une épingle et poursuivre sur la piste en face (comme le balisage VTT). À hauteur d'une dense sapinière, passer à un abreuvoir et descendre au SO le long d'un chemin creux. Il rejoint un large chemin empierré qui descend sans ambiguïté à Argut-Dessus. À la sortie du village, un vieux sentier évite la route jusqu'à Vielle puis Argut-Dessous.

Longueur :** (1200m, plus de 17 km)
Difficulté :** (hors sentier, flair)
Intérêt :**
Trajet :cartographie
Conditions :2014/04/06, beau, quelques cumulus, neige 1600m